Conduire sur autoroute

Afin d’assurer sa sécurité et celle des autres usagers de la route, la conduite requiert une concentration toute particulière et un respect absolu du code de la route. Etant donné la vitesse de circulation sur ce type de voie, la conduite sur autoroute présente des règles particulières à prendre en compte par le conducteur. Un test gratuit du code de la route 2018 met d’ailleurs en avant ce type de question qui « tombent » très souvent lors de l’examen officiel du code de la route (épreuve de l’ETG).

L’arrivée sur autoroute sera indiquée par une signalisation particulière. La raison de cette indication est que l’autoroute fait l’objet d’un accès réglementé : tous les usagers de la route ne peuvent pas y circuler. Pour être plus précis, l’accès à l’autoroute est interdit aux piétons et aux conducteurs de cyclomoteurs, ce qui semble évident. Les véhicules classiques sont autorisés sur autoroute sous réserve qu’ils puissent rouler à plus de 70 kilomètres/heure, ce qui n’est pas le cas d’un un tracteur par exemple.

Auto-école Ajaccienne

Concernant la vitesse sur autoroute, le Code de la route prévoit que la vitesse maximale autorisée sur autoroute dans des conditions normales de circulation est de 130 kilomètres/heure. Dépasser cette vitesse, c’est se mettre en danger, ainsi que les autres occupants du véhicule et les autres usagers de la route. En cas de pluie ou d’autres précipitations, la vitesse maximale autorisée est abaissée à 110 kilomètres/heure. Par ailleurs, le Code de la route prévoit qu’en cas de visibilité réduite à moins de 50 mètres, la vitesse maximale autorisée est de 50 kilomètres/heure, y compris sur autoroute.

La question de la voie sur laquelle circuler est également importante. Comme sur tout autre type de voie, c’est en principe sur la voie de droite qu’il faut circuler en veillant toutefois à ne pas empiéter sur la bande d’arrêt d’urgence.

Les autres voies, celle du centre ou de gauche, sont normalement uniquement destinées au dépassement. Tout dépassement doit se faire en signalant son intention de dépasser avec son clignotant. Une fois le dépassement effectué, il convient de se déporter rapidement sur la voie la plus à droite. En effet, rester sur la voie centrale sans intention de dépasser est considéré par le Code de la route comme une infraction de deuxième classe. En outre, les autres voies que celle de droite peuvent être utilisés lorsque la circulation est chargée, il faut alors rester dans la file dans laquelle on se trouve. En somme, sauf en cas de circulation importante, évitez les comportements dangereux en vous déportant sur la voie de droite si vous n’avez pas d’intention de dépasser.

Sur autoroute, il faut également veiller à respecter les distances de sécurité entre votre voiture et le véhicule qui vous précède. Lorsque vous roulez à 130 kilomètres/heure la distance de sécurité minimale à respecter est de deux traits de bande d’arrêt d’urgence.

Enfin, un danger bien connu de l’autoroute réside dans la fatigue qui peut vite gagner le conducteur. En effet, les trajets sur autoroute étant généralement plus longs que d’autres types de trajets, le conducteur peut être gagné par la monotonie du parcours et s’assoupir. Pour lutter contre la fatigue pendant les longs trajets, veillez à faire une pause d’au moins vingt minutes toutes les deux heures de conduite sur l’une des nombreuses aires de repos mises à votre disposition tout au long du trajet.